Conseils pour manger bon et sain à Venise

Dans le monde du tourisme, Venise compte parmi les plus belles villes à visiter avec sa beauté inégalée. En effet, les touristes y sont attirés grâce à cette beauté, mais aussi par la nourriture que la ville propose. Une partie importante de la visite d’un nouvel endroit et de l’exploration d’une nouvelle culture est d’essayer la cuisine locale. La cuisine vénitienne est bonne et il y a des endroits fantastiques où la déguster et au juste prix. Ci-après quelques conseils pour bien manger et sainement dans la ville.

Identifier au préalable le restaurant propice

Il existe de multiples restaurants à Venise, le choix est large. Cependant, la question est de savoir comment connaître les bons restaurants où manger sain et bon y sont les maître-mots. En général, il est assez facile de repérer le restaurant satisfaisant à travers son ambiance interne, c’est-à-dire un endroit où se regroupent les amis vénitiens et où l’accueil est ardemment ressenti pour motiver les clients à consommer. Par ailleurs, les plats typiques suggérés demeurent frais accompagnés par de meilleures bouteilles de vin de la région. En revanche, si le restaurant n’est pas attrayant, soit le goût laisse à désirer, soit le prix est hors norme. À travers un guide sur blogtrotter.org, il est tout à fait évitable de ne pas se faire ruiner à Venise.

L’arnaque : à prévoir

En règle générale, évitez n’importe où avec un “menu touristique” ou des photos de la nourriture. Les serveurs en nœud papillon et ceux qui vantent la coutume à l’extérieur sont également mieux évités. Les prix du vin sont un autre indicateur d’un piège à touristes. Dans un restaurant normal, vous vous attendez à trouver du vin maison (vino della casa) – blanc et rouge – répertorié au quart et demi-litre ainsi qu’au litre (parfois dans la carte des boissons plutôt que dans la carte des vins). Un demi-litre ne devrait coûter qu’environ 5 € et un quart de litre autour de 3 €. S’ils ne servent que des bouteilles de vin à plus de 15 €, c’est très certainement un restaurant touristique où la direction ne s’intéresse principalement qu’à votre argent. Essayez de repérer les restaurants où les habitants, ou au moins d’autres Italiens mangent.

À Venise, vous pouvez vous attendre à payer jusqu’à 2 € par personne comme frais de couverture (coperto), qui devraient être énumérés dans le menu. Quelques restaurants ajoutent également jusqu’à 12% de frais de service, bien que ce soit inhabituel et encore une fois, doit être indiqué dans la liste de prix. Les Italiens ont tendance à donner un pourboire de quelques euros plutôt que les 10% ou plus qui sont courants ailleurs ; il n’y a pas de règle stricte et dans les restaurants familiaux où vous êtes servi par les propriétaires, il est courant de ne pas donner de pourboire du tout. Deux personnes peuvent manger un repas simple et copieux pour environ 30 € au total (frais de couverture inclus), en s’en tenant à une pizza et du vin maison. Un bon repas avec 2-3 plats plus du vin maison coûtera environ 55 € pour deux.

Les spécialités vénitiennes

Polenta aux champignons à l’Ostaria al Garanghelo, Venise est le lieu privilégié des fruits de mer et des poissons de la lagune. La polenta est une spécialité régionale, souvent servie avec du poisson ou de la viande, mais parfois avec des champignons ou du fromage. Les spécialités saisonnières comprennent les pois et le radicchio de Trévise. Les plats caractéristiques et les ingrédients locaux que vous pourriez voir sur un menu comprennent la sarde in saor (sardines aigres-douces marinées), le castraure (bébés artichauts), la seppie in nero (seiche dans son encre), la granseola (araignée-crabe), le fegato alla veneziana (foie de veau aux oignons) et carpaccio de bœuf émincé. En ce qui concerne les desserts, il s’agit plutôt des biscuits locaux secs de Burano, panna cotta ou tiramisù. 

Nos conseils généraux

Avec un budget, il est conseillé de se tenir aux bars de cicetti, qui coûtent de 1 à 3 euros par pièce. Les bons bars à cicetti vendent aussi des boissons bon marché, où il est possible de trouver de l’Aeperol Spritz et du prosecco pour environ 3 euros et du vin pour environ 4 euros.

Plusieurs restaurants où manger sain sont chers à comme les restaurants autour de San Marco, où des suppléments (jusqu’à 10 euros) sont payés pour s’asseoir sur les tables à l’extérieur. Oui, même en plus d’un expresso à 2 euros. Ceux proposant de la bonne nourriture bon marché se trouvent à Rialto, San Paolo ou Cannaregio. Dans la plupart des bars et restaurants de Venise, les tables à l’extérieur sont payantes, mais sans approcher de la place Saint-Marc, ce n’est pas le cas.

Le menu propose de nombreuses options végétariennes, mais pour les végétaliens, il faut vérifier dans les petits restaurants locaux, car les pâtes fraîches sont faites avec des œufs !